André Chassaigne veut « botter le cul » des élus ; à chacun ses fantasmes, mais nous ou veut bien le botter en touche.

Par défaut

Ambert au Centre - le site de ceux qui s'engagent vraiment

coup de pied au cul andré chassaignePour la deuxième fois en moins de 15 jours j’ai entendu André Chassaigne appeler ceux qui étaient en face de lui à « botter le cul des élus ». Sauf à imaginer que le député révèle ainsi des tendances S/M qui ne regardent que lui, il s’agit là d’un record de démagogie qui m’est insupportable.

Comment peut-on à la fois, dans sa position – inutile de rappeler ici les mandats successifs ou cumulés sur de si nombreuses années – dévaloriser le travail des élus et annoncer le lendemain dans la presse qu’on est – encore – candidats aux prochaines législatives ?

C’est avec de tels propos que les élus eux-mêmes se coupent de l’ensemble des citoyens. Si les élus n’assument pas leur engagement politique, au PCF ou ailleurs, et s’ils ne se remettent pas en cause eux-mêmes avant de demander aux autres de le faire, comment être crédibles ?

Donc, si le « bottage de cul »…

View original post 31 mots de plus

En direct du Congrès des maires à Paris : journée chargée.

Par défaut

Ambert au Centre - le site de ceux qui s'engagent vraiment

congres07.jpgS’il y a toujours au congrès des maires à Paris un côté prout-prout-cocktail dont les médias se réjouissent souvent, l’essentiel n’est pas là : il réside dans les tables-rondes et ateliers qui durant 3 jours vous permettre de faire le point sur les dossiers en cours mais aussi d’anticiper sur les années à venir : rappelons il y a quelques années les débats sur la réforme de la taxe professionnelle ou l’intercommunalité ; nous sommes dedans aujourd’hui. Il est donc important pour les élus d’avoir un temps d’avance, indépendamment des engagements politiques des uns et des autres.

congres02.jpg

Ce matin l’heure était à la santé : la Ministre était curieusement absente, contrairement à la tradition, mais le président de l’Ordre des Médecins, des responsables de l’ARS et les responsables de la commission santé de l’AMF ont posé les vraies questions de la couverture médicale du territoire puis des Groupement Hospitaliers de Territoire. Matinée chargée durant…

View original post 353 mots de plus