2019 : la faillite de ceux qui nous gouvernent.

Par défaut

Si certains pensaient que les étoiles des fêtes de fin d’année avaient fait disparaître comme par magie la contestation des gilets jaunes, ils n’ont pas eu beaucoup à attendre pour déchanter. Il faut reconnaître que le gouvernement, Benjamin Griveaux en tête, et la majorité, ont tout fait pour souffler sur les braises durant ces derniers jours et mettre 50 000 personnes dans les rues, contre 32 000 la semaine précédente.

En quelques jours ceux qui nous gouvernent sont passés de la peur totale à l’amnésie, reprenant l’assurance qui est à l’origine des évènements : ignorance des réalités, certitude d’avoir raison, hermétisme total à la moindre amorce de débat ou de remise en cause. Ils ont même oublié le sac de l’Arc de triomphe, qu’ils ont été incapables de protéger : comment expliquer autrement qu’une porte de ministère puisse être défoncé sans la moindre anticipation des forces de l’ordre ?

Les semaines qui viennent seront déterminantes : soit, enfin, le gouvernement et la majorité écoutent vraiment et engagent le dialogue, soit ils ouvrent la porte à toutes les violences et à tous les extrêmes. En tout état de cause, l’amateurisme gouvernemental patent à tous les niveaux ne facilite pas les choses ; quand, de plus, personne n’offre aujourd’hui d’alternative crédible, il y a matière à être inquiet en ce début d’une année 2019 que l’on sent plutôt confuse et inquiétante.

Installation du Comité National de Dialogue relatif aux niveaux d’exposition du public aux ondes électromagnétiques

Par défaut
12/12/2018csm_comite-national-de-dialogue-OK_f0f33f62d3

Le Comité National de Dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques a été installé ce jour à l’Agence nationale des fréquences (ANFR). C’est un lieu privilégié d’information, d’échanges et de concertation sur toute question liée à l’exposition aux ondes engendrée par les antennes, les objets communicants et les terminaux sans fil.

La loi Abeille, du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques a créé au sein de l’ANFR un Comité National de Dialogue sur les niveaux d’exposition du public aux champs radiofréquences. Il se réunit au minimum deux fois par an.

Présidé par Monsieur Michel Sauvade, maire de Marsac-en-Livradois, ce Comité est composé d’acteurs engagés sur ce sujet (liste détaillée en annexe) : associations, opérateurs et constructeurs, collectivités et services de l’Etat.

Lieu de concertation sur les études menées ou à encourager, il favorise l’échange d’information sur les niveaux d’exposition dans notre environnement. Il n’a toutefois pas vocation à traiter des sujets sanitaires, qui font l’objet d’études au sein de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

La réunion d’installation qui s’est tenue ce jour à l’ANFR a permis de faire le point sur quatre grands dossiers :

  • la politique du Gouvernement en matière d’aménagement numérique ;
  • le recensement annuel des mesures de champs électromagnétiques ;
  • le bilan des points atypiques ;
  • les contrôles de DAS des téléphones portables.


Le dialogue qui s’est instauré a permis de mettre en avant la nécessité d’approfondir certains sujets : l’exposition aux ondes du futur réseau 5G, le niveau de 6 V/m pour un point atypique, l’exposition dans les logements sociaux, les transports et les écoles, les compteurs communicants et l’étude sur les petites antennes. Ces points seront mis à l’ordre du jour des prochains Comités Nationaux de Dialogue en 2019.

Pour en savoir plus

France Culture m’interroge sur les relations entre le gouvernement et les collectivités locales.

Par défaut

Ambert au Centre - le site de ceux qui s'engagent vraiment

France Culture observe les territoires et m’a sollicité pour échanger autour des relations entre les maires et le Président de la République : invitation à l’Elysée, opinion des élus, gilets jaune… Interview réalisée hier soir dans les studios de la Maison de la radio à Paris : https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-22h/journal-de-22h-du-lundi-19-novembre-2018

Voir l’article original